1/9

Centre d’affaires Henri IV -

Phase 1

Québec (2015)

Client / Roche construction et Société immobilière GP

Programme / Administratif

Budget / 82,5 M $
Superficie / 22 297 m2 
Crédits / Coarchitecture

Photographe / Stéphane Groleau

Témoignages

« Par la présente, j’aimerais témoigner de ma satisfaction, en tant que directrice Gestion de projet Construction pour Société Immobilière GP, lors de la réalisation du projet de construction des édifices du Centre d’Affaires Henri IV, à l’égard de Coarchitecture et particulièrement de M. Martin Lavergne qui a agi à titre de chargé de projet et coordonnateur LEED….. Coarchitecture a été mandaté pour la conception et la production des plans et devis, ainsi que la surveillance de chantier du centre d’affaires Henri IV. Grâce à l’esprit de collaboration des architectes au dossier, les tours A et B ont été conçues dans un esprit consensuel, orienté vers les besoins du propriétaire. Résultants de cette approche, les halls d’entrée donnant sur 2 étages sont particulièrement réussis par leur qualité spatiale et les matériaux choisis, permettant aux espaces locatifs adjacents d’être mis en valeur ».

De Madame Anne-Marie Guilbert, Directrice Gestion Projets Construction pour la Société Immobilière GP.b

Situé à l’entrée de la Ville de Québec, le Centre d’affaires Henri IV est un complexe dont la phase 1 est constituée de deux bâtiments A et B de 6 étages accueillant commerces et bureaux. Le projet s’implante sur un terrain vacant à la rotule entre l’autoroute Henri IV et l’avenue Wilfrid-Pelletier à Sainte-Foy. Ce choix d’implantation permet de limiter l'étalement urbain en profitant de la présence des infrastructures municipales existantes.

 

Plusieurs objectifs ont nourri le projet tout au long de la conception. Dès le départ, la contribution à l’environnement urbain du bâtiment est apparue comme un enjeu majeur à la réussite du projet. L’ensemble des édifices devait non seulement s’intégrer dans l’environnement urbain, mais également contribuer à son amélioration. De plus, le client désirait un bâtiment hautement performant au niveau de sa fonctionnalité, mais également au niveau bioclimatique par une efficacité optimale de l’enveloppe et des systèmes électromécaniques.

Actuellement, la phase 2 du projet qui sera elle aussi constituée de deux bâtiments est en cours de conception.

Henri-IV-coarchitecture-affaires-québec

Parti architectural

Le projet a été modulé selon les besoins programmatiques et le paysage autoroutier dans lequel il s’intègre, un environnement déstructuré vécu à très grande vitesse par les automobilistes. De ce fait, la composition est épurée : elle se lit comme un basilaire horizontal surmonté de deux boites jumelles permettant de distinguer très clairement les fonctions de commerces et de bureau. Lorsqu’un autre bâtiment identique viendra compléter l’ensemble des phases du projet, les quatre blocs deviendront une composition dynamique telle une succession de volumes lorsque perçus en vitesse.

 

Le bâtiment s’implante près de l’autoroute de façon à établir une présence forte et affirmée sur Henri IV tout en respectant le tissu urbain résidentiel à l’Ouest. Les blocs sont implantés perpendiculairement à Henri IV de façon à articuler des façades plus réduites face à l’autoroute et ainsi mieux contrôler les problématiques liées au confort de l’usager. Ces façades étant les plus problématiques au niveau de l’acoustique, ainsi qu’au niveau de l’orientation solaire. Une implantation optimale a permis de réduire la surface de ces façades et ainsi de mieux contrôler les gains internes, l’éblouissement et les déperditions thermiques. Les prochaines phases du projet viendront compléter l’ensemble et permettre la création d’un réseau piétonnier conçu comme un parc linéaire venant relier le quartier résidentiel à la passerelle piétonne enjambant l’autoroute Henri IV.

Henri-IV-coarchitecture-affaires-québec
Henri-IV-coarchitecture-affaires-québec
Henri-IV-coarchitecture-affaires-québec
Henri-IV-coarchitecture-affaires-québec

Développement durable

 

L’aspect durable a été tout particulièrement étudié. Le projet est certifié LEED-CS-Argent. L'effet d’îlot de chaleur urbain est limité par la localisation en sous-sol de plus de 80% des stationnements et par la planification de toitures à faible émissivité. Cette volonté se traduit aussi par l’implantation de plus de 600 m² de toiture végétalisée, notamment sur le toit-terrasse accessible aux utilisateurs et sur les édicules du stationnement souterrain. La sélection d’appareils de plomberie économes en eau a permis de réduire de plus de 35% la consommation d'eau par rapport à un bâtiment de référence. De plus, la sélection des végétaux et plantations des aménagements extérieurs ne requiert aucune eau potable pour l'irrigation. Les systèmes mécaniques du projet comportent des dispositifs sophistiqués qui modulent le fonctionnement des équipements selon la demande et récupèrent l'énergie. Ces systèmes, combinés à une enveloppe du bâtiment performante, permettent d'optimiser la consommation énergétique du projet en réduisant de 39% les coûts d'énergie en comparaison à un immeuble de taille et de configuration similaires

Henri-IV-coarchitecture-affaires-québec
Henri-IV-coarchitecture-affaires-québec
Henri-IV-coarchitecture-affaires-québec
Henri-IV-coarchitecture-affaires-québec