press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/10

Le BACC
Québec (2021)

Client / Groupe Kevlar

Programme / Résidentiel
Budget / 29,5 M$ 
Superficie / 14 750 m² 
Crédits / Coarchitecture

Photographe / David Boyer

Témoignages

« Nous avons apprécié la compétence et la créativité de Coarchitecture. Du concepteur au chargé de projet, l’équipe a su mener à terme la conception du projet avec professionnalisme. Coardchitecture nous a accompagnés tout au long de l’exécution du projet, nous apportant des solutions pour répondre aux diverses exigences municipales et de la RBQ. Le résultat est un produit qui se distingue dans son environnement et sera un projet phare dans son secteur d’activité. Nous recommanderions Coarchitecture sans hésiter pour un autre projet similaire. »

Yves Dionne, directeur de projets senior, Kevlar

Le BACC est une Construction neuve d’un immeuble d’habitation de 172 logements tout équipé avec de généreux espaces communs pour l’étude et la socialisation. Principalement orienté vers une clientèle étudiante, le Bacc est idéalement situé sur le chemin Sainte-Foy à Québec, au plus près de l’Université Laval et du Cégep de Sainte-Foy. Tout d’abord classé H2 (logement communautaire) par le règlement d’urbanisme de la Ville de Québec, le projet a évolué vers un nouveau programme plus conventionnel de type H1. Pour correspondre aux besoins des étudiants, de grands logements ont été conçus dont 65% d’entre eux possèdent 2 ou 3 chambres. De plus, un grand hall aménagé en lounge convivial permet les rencontres et fourni un espace de travail animé pour les résidents.

© David Boyer Photographe Inc. 003.jpg
© David Boyer Photographe Inc. 002.jpg

Parti architectural

 

Les différents matériaux de revêtement extérieurs ont été choisis avec le souci d’intégrer la proposition au contexte immédiat du chemin Sainte-Foy et d’affirmer le caractère résidentiel du projet. Les façades se composent d’un revêtement de brique protectrice qui laisse apparaître une peau métallique animée. Le jeu de ces deux peaux permet de rythmer les façades et de segmenter le volume pour mieux s’intégrer au gabarit existant. Le revêtement de briques, commun au secteur, se déploie sur les deux ailes principales. Il forme une grille de base régulière, mais riche d’une fine texture issue du mélange de trois briques aux colorations et finis distincts. Tandis que le revêtement métallique coloré dessine un dégradé à grande échelle qui dévoile et anime le bâtiment.

 

Ainsi, le jeu des matériaux et des couleurs permet de différencier les articulations volumétriques du bâtiment. De ce fait, l’aile centrale se distingue par sa dominante de métal coloré par rapport aux ailes parallèles à dominante de brique, l’articulation entre elles se faisant à l’aide de retrait dans les volumes et de silences.

© David Boyer Photographe Inc. 009.jpg