press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3

CNESST

Québec (2021)

Client / SQI / CNESST

Programme / Administratif 

Budget / 87 M$
Superficie / 34 500 m²
Architecture / Coarchitecture & Lemay Michaud

Paysage / Coarchitecture, François Courville

Témoignage

« Un gros MERCI à toute l’équipe pour votre excellent travail. J’apprécie énormément votre professionnalisme, votre collaboration, votre efficacité et votre respect d’échéances ! »

Mme Adriana Multescu, ingénieur, Directrice de projets, Société québécoise des infrastructures

Chacun d’entre nous rêve d’un milieu de vie exempt des irritants urbains tels que le trafic, la pollution et la surcharge d’informations accélérée par les technologies. Le Club Charlevoix, un lieu de rencontre familial et d’affaires, est déposé dans un environnement naturel d’exception et omniprésent, agrémenté d’un design soigné dont le style est ancré dans l’esprit du lieu.

 

Le Club Charlevoix permet de prendre une pause dans un environnement générateur de bien-être psychologique. Le lien fort avec la nature qu’il propose aura un impact significatif sur la productivité des démarches d’orientation stratégique de ses membres corporatifs. Accueillant et chaleureux, il sera également un lieu de rencontre familial de premier choix, tant pour le noyau que pour la famille élargie.

Approche conceptuelle : un choix dynamique

Suite au processus de conception intégrée qui a permis de générer 3 options immobilières distinctes, les instances de la CNESST ont arrêté leur choix sur l’option organisée autour d’un atrium. Cette option favorise à la fois la collaboration entre les entités de la Commission et l’activité physique, entre autres, par l’intégration d’un escalier central reliant l’ensemble des étages, aménagé en plein cœur de l’atrium. L’architecture exprime donc à la fois la vocation du Siège et une partie importante de la mission de l’organisation de façon tangible.

CNESST_StephaneGroleau-3474-B.jpg
CNESST_StephaneGroleau-3085-B.jpg

Approche conceptuelle : ouverture sur l'espace

Complètement transparent, l’atrium expose une structure de bois chaleureuse, contribuant à procurer le caractère écologique recherché tant pour le bâtiment que pour le quartier. Le reste des façades sont traitées de façons sobre et avec élégance. L’aluminium, un matériaux produit au Québec, est utilisé comme revêtement extérieur. Des bandeaux de fenêtres continus, assurent la pénétration de la lumière naturelle et les vues sur l’extérieur pour l’ensemble des aménagements périphériques. Des colonnettes de bois allant de dalle à dalle supportent les charges de vent qui poussent sur l’enveloppe extérieure. Elles donnent lieu à une synergie qui ajoute de la valeur au concept d’enveloppe. L’utilisation des colonnettes de bois est avantageuse par rapport  à celui de colonnettes d’acier ou d’aluminium tout en offrant une qualité esthétique et un impact environnemental réduit. Du coté intérieur, l’atrium assure le contacte avec l’extérieur, créant un espace de lumineux énergisante pour l’ensemble des employés.

L’implantation proposée favorise une interaction généreuse avec l’axe vert qui structure l’écoquartier. Grâce au parvis d’entrée et à la terrasse des employés, l’axe vert est élargie de façon à créer une place publique additionnelle. Cette place en partie ouverte au public pourra être animée par du mobilier urbain permettant de manger et de se détendre. L’architecture du Siège contribue à l’animation de la place en y présentant toutes ses fonctions actives regroupées autour de son atrium.

CNESST_StephaneGroleau-2169.jpg

Développement durable et confort

Le développement durable est une préoccupation majeure dans la conception du projet. Ainsi, le nouveau siège social de la CNESST vise la certification LEED v4. Dans le but de contrer l'effet d'îlot de chaleur urbain, les systèmes de toiture du bâtiment comportent exclusivement des matériaux de couverture de couleur pâle. Une partie de la toiture du stationnement étagé sera recouverte de végétaux. La configuration de l'éclairage diminue aussi l'émission de pollution lumineuse en réduisant la puissance d'entrée des appareils intérieurs pendant la nuit et en utilisant des appareils extérieurs limitant au maximum le rayonnement dirigé vers le ciel. Le choix d’appareils de plomberie économe en eau permet de réduire de plus de 35% la consommation d'eau. En outre, la conception des aménagements extérieurs inclut des végétaux adaptés au climat qui ne requièrent aucune eau potable pour l'irrigation. La combinaison de systèmes mécaniques performants et d'une enveloppe bien conçue permet d'optimiser la consommation énergétique du projet en réduisant de 34% les coûts d'énergie en comparaison à un immeuble de taille et configuration semblable.

Les matériaux ayant des pratiques responsables d’extraction des matières premières ont été compilés et plus de 25% du coût des matériaux provient de source responsable (recyclés, certifiés ou participant à l’économie circulaire). Lors de la construction, une stratégie rigoureuse de gestion des déchets de construction a été mise en place avec comme pierre angulaire un tri sur place afin d’augment le taux de détournement des sites d’enfouissement (>85%) et la qualité des matières détournées.  

 

La certification WELL, qui mets l’emphase sur le confort et le bien être des occupants, cadre parfaitement avec la mission et l’engagement de la CNESST envers la santé au travail. Ainsi, l’immeuble et son opération viseront une certification WELL de niveau platine.

CNESST_StephaneGroleau-2047.jpg