1/9

Édifice Le Cartier 

Réfection de l'enveloppe

Québec (2017)

Client / Kevlar

Programme / Administratif - commercial

Budget / 4 M$
Superficie / n/a
Crédits / Coarchitecture 

Photos / Diego Diaz Bolanos

L’édifice Le Cartier, ancien grand magasin Pollack, constitue un héritage remarquable de l’architecture commerciale à Québec et au Canada. Ce bâtiment, témoin et acteur de l’âge d’or des grands magasins du quartier Saint-Roch, possède un intérêt patrimonial indéniable tant par son architecture que par son rôle récent dans la revitalisation du quartier. Il est en effet un des premiers bâtiments à avoir été restauré dans le renouveau urbain du secteur.

 

Au fil du temps, le bâtiment original subit de nombreuses modifications dans ses usages et son architecture altérant de façon importante son aspect. La façade en brique américaine s’est quant à elle irréversiblement dégradée avec le temps en plus d’avoir été percée de nombreuses et nouvelles ouvertures. Coarchitecture intervient actuellement afin d’effectuer la revitalisation des façades et pérenniser ainsi l’ensemble dans le respect du projet d’origine tout en l’inscrivant dans notre présent.

Le-Cartier_1

1950

Le-Cartier_2

2016

Le-Cartier_3

2018

Parti architectural

La nouvelle enveloppe proposée s’intègre dans le respect des caractéristiques architecturales d’origine du bâtiment tout en répondant aux contraintes actuelles de stabilité structurale, d’entretien et d’aspect visuel. L’enveloppe se compose principalement d’une façade ventilée en grès cérame visant l’amélioration de la performance énergétique du bâtiment tout en respectant l’apparence minérale et l’aspect modulaire de la brique. Les tons originaux s’apparentant à la brique américaine, propre à Saint-Roch et aux constructions de cette époque, sont également repris afin d’assurer l’intégration au quartier. À l’angle de la rue du Pont et du boulevard Charest, le volume d’origine est réinterprété grâce à une peau de panneaux d’aluminium pliés évoquant les étoffes et tissus qui ont fait la renommée du magasin Pollack. Le jour, la peau facettée s’anime avec la course du soleil et la nuit, une mise en lumière met en évidence ces pliages révélant un aspect insoupçonné du bâtiment.

Historique

 

Lors de sa construction en 1950, le bâtiment intègre 3 édifices existants ayant chacun une structure et un niveau de plancher différents. Dans leurs travaux, les architectes Saul Berkowitz et Milton Eliasoph s’inspirent des dernières tendances de l’architecture commerciale des États-Unis afin d’inscrire le magasin Pollack dans la modernité. La façade, audacieuse pour l’époque, n’était percée que de bandeaux vitrés uniquement aux endroits où étaient aménagés les escaliers et les bureaux.

 

L’aménagement intérieur de ce grand magasin innove à Québec en s’inspirant des nouveaux principes de merchandising en vogue aux États-Unis. Ceux-ci trouvent écho dans la planification des espaces de vente et des vitrines de style ‘’show case’’ dont l’agencement fait appel à des étalagistes professionnels et qui ont, à l’époque, fait la couverture des périodiques d’architecture à travers le Canada.

2016

2018