1/31

Ministère des Finances - Nouveaux aménagements Québec (2020)

Client / MFQ

Programme / Administratif 

Budget / 8 M $
Superficie /

Phase 1 | 15 000 m²

Phase 2 | 6 600 m² 
Crédits / Coarchitecture | BGLA

Photographe / Diego Diaz Photo

Témoignages

« Coarchitecture se démarque grandement par la qualité des services offerts. J’ai pu constater une organisation ne comprenant que des experts, très professionnels et efficaces. Vous avez fourni une excellente qualité d’exécution mois après mois, en respectant un échéancier très, mais très serré. Quel exploit!  La qualité et la quantité de travail accompli sont notables. Les problèmes ont toujours été identifiés clairement et rapidement, et les solutions proposées ont toujours été appropriées. Merci pour ce travail accompli de main de maître. Et merci pour cette grande collaboration qui fait de Coarchitecture l’une des meilleures.».

Evelyne Deschamps, architecte, Directrice de projets, SQI.

Le mandat d’accompagnement octroyé à Coarchitecture a été réalisé en deux phases. La phase 1 consistait en une analyse fonctionnelle du ministère des Finances du Québec (MFQ) ayant pour objectif ultime une refonte majeure de l’écosystème de travail selon les meilleures pratiques d’aménagement. 

 

La phase 2 consistait en la relocalisation complète, mais temporaire pour une durée d’environ 5 ans, du MFQ au 390 Charest Est en raison des travaux majeurs à effectuer sur l’Édifice Gérard-D.-Levesque rendus nécessaire par l’importante vétusté de ce dernier. Ainsi, sur la base du PFT rédigé en phase 1, notre équipe a été mandatée pour planifier, concevoir et réaliser les environnements de travail « temporaires ». En complément, les services de Coarchitecture ont été sollicités pour élaborer le devis technique d’ameublement en vue de l’acquisition du mobilier pour environ 380 employés.

MFQ_DiegoDiaz_11.jpg

Parti architectural

 

La détérioration très avancée de l’édifice Gérard-D.-Levesque a forcé le MFQ à précipiter sa relocalisation dans des aménagements temporaires. Un échéancier serré a donc été imposé à l’ensemble de l’équipe de projet. Malgré le peu de temps dont elle disposait, l’équipe devait tout de même s’assurer de l’adhésion de l’ensemble des parties prenantes aux divers concepts de postes de travail. En collaboration avec le comité de pilotage du MFQ et l’équipe RH en charge de gérer le changement, Coarchitecture a participé à diverses présentations adressées aux utilisateurs finaux afin de leur présenter les postes et expliquer les raisons et décisions ayant gouverné la conception de ces derniers. Malgré la bonne réception des configurations, certains commentaires constructifs ont pu être recueillis et utilisés pour peaufiner les divers postes. Cette étape était cruciale pour assurer le succès du projet, d’autant plus que l’assemblage de prototype, généralement utilisé comme approche en gestion du changement, a été évacué en raison de l’échéancier trop restreint.  

 

Les courts délais de réalisation ont aussi entraîné un défi de coordination avec les autres disciplines impliquées au dossier. Alors que l’ingénieur électrique en était encore à peaufiner sa stratégie d’électrification des étages, Coarchitecture amorçait déjà la spécification de la stratégie d’électrification des postes de travail. Dans ce contexte, la capacité de Coarchitecture à travailler en mode PCI a bien servi le projet, permettant l’arrimage des différents livrables.

Dans l’optique d’une utilisation diligente des fonds publics, il a été déterminé que la majorité des composantes des postes de travail et les mobiliers formant les aménagements temporaires devraient, suivant leur séjour au 390 Charest Est, pouvoir être rapatriés à l’édifice Gérard-D.-Levesque une fois les travaux de restauration majeurs complétés.

DDB_2643-Panorama HDR-Modifier-1-6.jpg